Au-delà de la matière, de l’immuable au flexible, vidéo hd, 31 minutes, Couleur.

De jeunes militants ont mis en place des ateliers photographiques auprès de détenus du centre pénitencier de Réau. Ces
rendez-vous hebdomadaires étaient ponctués d’échanges informels transformant la salle d’atelier en un espace dénué de toute frontière. Les relations avec les détenus s’immiscent petit à petit dans le quotidien des jeunes gens en construction. Bien plus qu’un simple témoignage sur la vie carcérale, l’œuvre questionne la fixité de vies déjà tracées.

Poursuivons-nous des destinées immuables telles que la physique mécaniste nous a conditionnés ? Avons-nous un libre arbitre qui nous permettrait de dévier vers un futur flexible tel que la physique quantique nous le laisse penser ?

La vidéo métaphorique entrelace deux réalités : Celle d’un présent figé débouchant vers un futur inéluctablement déterminé et, celle d’un présent issu d’un futur ouvert au champ des possibles. Deux mondes qui deviennent perméables et laisse émerger de nouveaux horizons.